La tête hors de l’eau


Après plusieurs mois sous des cieux diluviens, coup de vent après coup de vent, il nous semble sortir la tête de l’eau avec l’achèvement de la charpente et la pose du précieux pare-pluie !

Étape importante : la maison est enfin hors d’eau, et nous, nous respirons mieux après quelques semaines dans le creux de la vague.

Désormais, chaque corps de métier va pouvoir reprendre le chantier intérieur, interrompu. Étienne, quant à lui, continue à se défouler en finissant de démolir les derniers éléments survivants : wc du rez-de-chaussée et sol à terrasser.

Avant / Après
Et avec tout ça, le temps passe, les années se suivent et ne se ressemblent pas. Notre jeune maraîcher a fêté cette semaine ses 44 ans…. déjà !

2+
99 Vues

lectus accumsan risus leo Lorem amet, nunc
0